Data Governance : épisode 1

Un système anti GIGO

La Data Governance, Kézako ?

 

C’est l’ensemble des processus, rôles, règles, normes et métriques permettant d’assurer une utilisation efficace et efficiente des informations dans le but d’aider les entreprises à atteindre leurs objectifs.

On parle de gouvernance des données et de gouvernance de contenu. Ce n’est pas compréhensible? Qu’à cela ne tienne !

La gouvernance de données en tant que service 

Dès que l’on change de vision et que l’on regarde la gouvernance des données comme un service support de l’entreprise et non pas comme un projet, on peut immédiatement faire une certaine analogie avec d’autres services comme les ressources humaines ou la finance. Ça vous parle ? 

Pensez à la fonction des RH. Elle crée des directives à l’échelle de l’entreprise sur des domaines qui incluent comment interviewer, embaucher et promouvoir les gens et quels avantages vous pouvez offrir aux employés. Les RH définissent les politiques et fournissent un soutien. Ils communiquent les outils et les systèmes à utiliser. Et son objectif est de permettre aux départements de rendre ces pratiques RH cohérentes dans toute l’entreprise. Vous voyez l’analogie ? 

Cependant, les données sont partout dans l’entreprise et constituent le capital immatériel de la société. Le rôle de la gouvernance des données est de créer des directives ou des politiques sur la manière dont les données doivent être créées, gérées, partagées, utilisées, croisées, transformées et finalement archivées ou supprimées. 

Face au volume de données, il est impossible de le gérer intégralement et de façon centralisée. Par conséquent, et à l’instar des RH, la gouvernance des données doit permettre à l’organisation de gérer elle-même les données à chaque niveau, en fournissant des modèles, des normes, des outils, des systèmes ainsi qu’une expertise pour soutenir un cycle de vie des données et faciliter la cohérence. Et comme les RH, la gouvernance ne fait pas, mais donne des méthodes pour travailler efficacement.  

C’est plus globalement le défi des entreprises qui veulent sortir du lot et qui se transformentComme toute transformation réussie, celle-ci se fait à travers une volonté d’entreprise. Elle s’appuiera sur une communauté, des outils, des règles et des normes. Evoluer et adopter une culture « data-driven » devient un levier de compétitivité qui se trouve à portée de main. Avez-vous envie de l’activer ? 

Prise de recul

Les avantages

  • Compréhension commune des données (terminologie commune) 
  • Une meilleure qualité des données 
  • Une carte des données  
  • Une vue à 360°
  • Une conformité 
  • Une meilleure gestion des données  

En pratique 

La Data Gouvernance peut avoir un fort impact sur lorganisation dune entreprise car cela implique une évolution des rôles et responsabilités des directions et services afin de contrôler les usages des technologies lié au Big Data.  

Source: Breaking away: The secrets to scaling analytics | McKinsey

Inspiré de : https://www.firstsanfranciscopartners.com/